Bus Simulator

Bus Simulator 21, tout juste annoncé, se montre à la Gamescom

Digne successeur de Bus Simulator 18, le nouvel opus, encore en cours de développement, de la simulation du studio StillAlive, toujours édité par Astragon, sera à l’honneur de la Gamescom virtuelle ce dimanche 30 août. Et comme on ne vous avait pas encore parlé de cette suite, faisons une rapide présentation.

Bus Simulator 21 débarquera sur PC, PlayStation 4 et Xbox One en 2021, d’où son nom. Toujours propulsés par l’Unreal Engine, le portage du jeu sur la prochaine génération de consoles est déjà en cours d’étude. Avec Bus Simulator 21, les joueurs vont découvrir un épisode plus complet, avec une multitude de nouveaux bus fidèlement reproduits et sous licence officielle de fabricants reconnus comme Alexander Dennis.

Outre l’aspect “marketing”, c’est surtout l’arrivée de bus à impériale (2 étages) et de bus électriques qui vont démarquer le jeu de la précédente version et des concurrents. Le jeu proposera “deux cartes gigantesques” d’après l’éditeur Astragon. Il reprendra la carte de Bus Simulator 18, Seaside Valley et son extension officielle, et ajoutera une nouvelle carte américaine : la ville d’Angel Shores, inspirée de la baie de San Francisco. Les joueurs pourront y évoluer dans le quartier industriel, en banlieue, en centre-ville, dans un Chinatown plein de vie, sur le front de mer, dans les collines environnantes ou encore dans la zone d’activité commerciale, le tout en monde ouvert.

Tout comme ses prédécesseurs, Bus Simulator 21 offrira un mode multijoueur coopératif afin que les conducteurs virtuels puissent conduire sur les lignes de leur propre réseau, avec leurs amis, et faire prospérer leur entreprise commune de transports publics. Le système de gestion sophistiqué du jeu proposera encore plus de liberté, de nombreuses options supplémentaires et, pour la première fois, la possibilité de créer des horaires détaillés pour votre propre flotte de bus. L’intelligence artificielle vous donnera bien entendu un coup de main.

En plus des campagnes, Bus Simulator 21 proposera de nombreux événements aléatoires et des tâches annexes ainsi qu’un mode bac à sable dans lequel les joueurs auront une liberté d’action totale et développeront leur entreprises de transports selon leurs envies et leurs besoins. “Les amateurs de bus et les fans de simulations peuvent s’attendre à vivre la plus complète des expériences de conduite de bus de l’histoire de la série !” se réjouit Astragon.

Bruno Giacobbé

Créateur de simulagri.fr (mais pas que). Joueur de Final Fantasy avant d'être joueur Farming Simulator. Je surveille de près Cattle And Crops et pleure sur le défunt Pure Farming. Je fais également un bain de boue dans Spintire MudRunner entre midi et 2.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

Nous n'abusons pas des publicités. Merci de désactiver votre bloqueur de pub pour nous soutenir.