Autres simulations

Tank Mechanic Simulator désosse les chars de la seconde guerre mondiale

L’éditeur Playway, bien connu pour publier des simulations en tout genre, propose aux joueurs PC de dénicher puis de réparer des chars de la seconde guerre mondiale avec Tank Mechanic Simulator.

La formule à succès est bien connue puisqu’il s’agit du même type de gameplay que Car Mechanic Simulator, un autre jeu de l’éditeur. Ici point de bolide foufou, mais du vieux char d’assaut bien rouillé qu’il va bien souvent falloir sortir de la vase.

Les présentations

Le jeu prend place dans un hangar. Vous êtes un restaurateur confirmé et tenez un musée. Toute la gestion de votre labeur se fait via un ordinateur dans le garage. Avec ce dernier, vous obtenez vos contrats et commandez les pièces nécessaires aux réparations. 90% du jeu se déroule en intérieur. Le processus de restauration suit un ordre bien précis. Vous réceptionnez, vous enlevez la rouille, sablez les pièces, passez un apret, puis mettez en peinture les pièces en place. Pour les pièces manquantes ou trop abîmées, il faut bien souvent procéder à une phase de démontage puis remontage. Rien de bien méchant, les outils sont disponibles dans l’atelier, et tout se gère à la souris.

Certains contrats nécessitent d’aller en extérieur pour sortir les engins de la boue. Une phase de fouille prend place. Vous vous rendez sur les lieux avec votre Jeep militaire, équipé d’une pelle et d’une détecteur de métaux. Une fois l’épave localisée, une équipe prendre le relais pour apporter la dépouille de guerre dans votre établissement. Ce n’est pas la phase de jeu qui m’aura le plus enjouée.

Une page de notre histoire

Les missions s’enchaînent et la vingtaine de véhicules représentés dans le jeu lui confère quelques heures de durée de vie avant d’en faire le tour. Néanmoins la mécanique en elle-même est répétitive. Les fans du genre y trouveront leur compte. Tank Mechanic Simulator propose aussi une expérience unique aux férus d’histoire. Les chars sont issus de véritables modèles, et le fait de prendre place à l’intérieur de l’un d’eux donne une atmosphère différente des autres simulations de l’éditeur Playway.

Graphiquement, le moteur du jeu Unity apporte une petite touche de maquillage sur des modélisations 3D assez simples et des textures parfois grossières. Tank Mechanic Simulator a encore quelques soucis de jeunesse comme l’attribution des touches de déplacement qui reste sur un schéma Qwerty sur un clavier Azerty. Rien de méchant, on se doute que ce type de problème sera rapidement corrigé. Le jeu semble ouvert à de futurs DLC puisque la liste des véhicules à restaurer laisse des emplacements vides (chars anglais par exemple).

Enfin Tank Mechanic Simulator est disponible sur Steam au prix de 16,79€, un tarif plutôt en cohérence avec la qualité et la durée de vie du titre.

La WWII touch

Note - 75%

75%

La réparation de tank tire son épingle du jeu par son côté historique/archéologique assez prenant. Il reste un jeu à réserver aux inconditionnels des "x" Mechanic Simulator.

Shop Now
Note utilisateur : Soyez le premier !

Bruno Giacobbé

Créateur de simulagri.fr (mais pas que). Joueur de Final Fantasy avant d'être joueur Farming Simulator. Je surveille de près Cattle And Crops et pleure sur le défunt Pure Farming. Je fais également un bain de boue dans Spintire MudRunner entre midi et 2.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité