SnowRunner

SnowRunner nous parle de la physique du terrain

SnowRunner a considérablement évolué sur tous les fronts depuis MudRunner, surtout en ce qui concerne la physique du terrain et son comportement vis-à-vis des véhicules. L’objectif des développeurs est d’être à la pointe de l’industrie et quand on sait que c’est toujours Havok qui pilote tout ça, on ne peut s’attendre que du haut de gamme. Pour vous donner un aperçu, Saber Interactive partage, via le forum de Focus, quelques détails sur l’interaction entre le terrain et les véhicules.

Conduite dans le boue

Dans SnowRunner, il existe des surfaces molles (herbe, saleté, sable, etc.) et des surfaces dures (asphalte, béton, roche, etc.). Les surfaces molles ont toutes un coefficient de friction différent et, logiquement, vous êtes plus susceptible de rester coincé lorsque vous conduisez sur le sable que sur l’herbe, par exemple. Cette différentiation n’était pas présente dans MudRunner.

Plus la viscosité d’un sol est élevée, plus le sol semble sombre, marquant la différence entre sol sec ou humide. Dans MudRunner, la teinte avait deux couleurs (marron pour les surfaces herbeuses et verdâtre pour les autres). Dans Snowrunner, le panel de couleur est plus important, mais l’idée reste la même (plus sombre = plus de viscosité et plus de chances de rester coincé).

Une autre chose qui change la façon dont les véhicules s’enfoncent dans le terrain est ce qu’on appelle les «données d’extrusion». Vous ne pouvez pas le voir dans le jeu, mais les créateurs de cartes peuvent le peindre avec un outil spécial. Il est souvent utilisé pour rendre les marécages, les routes de boue ou d’autres itinéraires difficiles à franchir difficiles à parcourir.

Mais ce qui est fondamentalement nouveau dans Snowrunner, c’est le «masque d’humidité». L’auteur de la carte la peint avec une brosse spéciale, donnant au sol un aspect humide là où il devrait (dans MudRunner, le sol semblait sec partout).

Le masque d’humidité affecte la viscosité de la même manière que la teinte, vous êtes donc plus susceptible de rester coincé sur des surfaces humides.

Conduite sur la neige

Les surfaces enneigées peuvent avoir une épaisseur de neige différente. Vous ne pouvez pas le voir dans le jeu (la profondeur de la neige est peinte dans l’éditeur de carte avec une brosse spéciale), mais les véhicules se comportent différemment en fonction de la profondeur de la neige sur laquelle elle roule.

Lorsque la hauteur de neige est nulle, vous verrez vos roues creuser dans la boue. Cependant, lorsque vous conduisez dans la neige profonde, vous verrez des morceaux de neige voler sous vos roues et votre véhicule se comportera différemment. Cela signifie que le véhicule s’enfoncera dans la neige jusqu’à ce qu’il atteigne le sol en dessous.

Les pneus tout-terrain améliorent les capacités off-road du véhicule dans les environnements de neige et de boue.

La neige profonde se comporte toujours comme une surface à haute viscosité peu importe son épaisseur. Par conséquent, peu importe sa teinte sombre ou non, la difficulté pour la traverser reste la même, contrairement à la boue. Remarque : Il n’y a pas de neige «humide», car le masque d’humidité est ignoré pour les surfaces enneigées. Sur les terrains enneigés, les surfaces dures comme l’asphalt et recouvertes du masque humidité, agissent comme de la glace et les véhicules glisseront naturellement dessus, à moins que des roues spéciales ne soient installées.

Avec les chaines, aucun problème pour franchir les plaques de glace.

Pour les deux environnements de neige et de boue, il y a toujours un compromis entre la masse du véhicule et son comportement hors route. Les véhicules chargés s’enfonceront plus profondément, mais les roues ont une meilleure traction avec le sol… mais seulement si la masse est bien répartie!

Conduite dans l’eau

L’eau dans Snowrunner, comme dans Mudrunner, peut s’écouler à différentes vitesses. Lors de la traversée d’une rivière, des règles naturelles s’appliquent – les véhicules lourds sont moins affectés par le courant et les véhicules plus légers sont plus susceptibles de flotter et de chavirer.

La nouveauté de Snowrunner est que les véhicules peuvent être équipés de différentes prises d’air qui modifient la profondeur d’eau maximale qu’un véhicule peut traverser avant de subir des dommages.

Bruno Giacobbé

Créateur de simulagri.fr (mais pas que). Joueur de Final Fantasy avant d'être joueur Farming Simulator. Je surveille de près Cattle And Crops et pleure sur le défunt Pure Farming. Je fais également un bain de boue dans Spintire MudRunner entre midi et 2.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

Nous n'abusons pas des publicités. Merci de désactiver votre bloqueur de pub pour nous soutenir.