Farming Simulator

Farming Simulator League : comment jouer

Avant de lire cet article, nous vous conseillons de lire CELUI-CI sur l’installation du client FSL

Nous avions déjà pu lire le règlement (disponible ici), mais nous savions rien des épreuves. Giants Software a levé le voile ce 5 juin. Si la vidéo n’a pas été claire pour tout le monde, nous vous redétaillons ci-après les différentes étapes et les règles de jeu.

Tout d’abord il faut créer son personnage tel qu’il apparaîtra dans le jeu. Les options sont identiques au jeu tel qu’on le connait. Ensuite il faut sélectionner l’équipe dans laquelle on va jouer. Il faut 6 joueurs pour lancer une partie (3 pour l’équipe bleue et 3 pour la rouge). Il y a un capitaine par équipe, qui sera également joueur.

Une histoire de stratégie

Une liste de véhicules apparaît, c’est le “pick & ban”. Une phase durant laquelle le capitaine va choisir quels véhicules NE seront PAS utilisés. Chaque véhicule a des caractéristiques qui lui sont propres : Vitesse, puissance, masse, chargeur frontal, pneumatiques… Le choix est stratégique !

Le “pick & ban”. Seul le capitaine doit choisir.

Ensuite il faut choisir les véhicules qui seront en jeu. On joue toujours sur les mêmes caractéristiques, là encore le bon choix est crucial et doit se faire en accord avec votre team. Ces tracteurs auront pour rôles de presser les balles et les transporter. Une fois les véhicules choisis, il est temps de sélectionner 2 “power plays”, ces badges qui amélioreront vos performances comme par exemple des accélérations plus fortes, des vitesses plus élevées, l’autoload pour les balles, etc.

Les 9 power plays disponibles.

Une carte divisée en 5 zones

Le match commence sur une map comprenant 5 zones. Chaque team dispose de ses propres champs. La première zone est la zone d’apparition. Au démarrage, vous disposez de 10 secondes pour changer de véhicules avec les autres membres de votre team. Il n’y a pas de téléportation, vous devez faire le déplacement d’un tracteur à un autre à pieds.

Vous avez 10 secondes pour changer de véhicules avec les membres de votre team.

La seconde zone est un espace constitué de huit podiums sur lesquels sont posés 4 moissonneuses et 4 presses de manière aléatoire. Chaque équipe dispose de ces 8 podiums vu que la map est en miroir. Lorsqu’un compétiteur monte dans le matériel du podium numéro 1, par exemple, l’engin du podium numéro 1 adverse se désactive et fait ainsi perdre du temps à l’adversaire.

ATTENTION : si la team adverse s’empare des 4 moissonneuses OU des 4 presses, la partie est terminée ! Vous avez perdu ! C’est une tactique “éclair” et c’est le moyen le plus rapide de gagner une manche.

Si vous vous emparez de 4 matériels de la même catégorie (ici moissonneuse), c’est gagné !

La troisième zone, c’est le champ de blé. Ici pas de mystère, il faut moissonner au plus vite. Au milieu de votre parcelle carrée se trouve un transborder. Le blé livré par ce dernier rapporte 1,5 fois plus. Pour atteindre la quatrième zone, celle du déchargement de balle, il vous faudra passer par des ponts. Mais attention, lorsque vous descendez un pont pour y passer, celui de votre adversaire se lèvera pour le bloquer ! Voilà qui complique bien les choses.

Les valses des ponts ne fait que commencer.

Pour marquer des points, tout se passe ici. Mais le décompte est un peu particulier. Si vous déchargez une balle directement dans la partie basse de la grange, vous marquez 10 points. Si vous la placez sur le convoyeur qui amène la balle dans la partie haute, vous marquez 10 points multipliés par un coefficient indiqué sous le chronomètre en haut de l’écran.

Le coefficient est sans doute l’élément clé de la compétition.

Le coefficient dont il est question ne varie pas au hasard. Il augmente en fonction de la quantité de blé que vous apportez à la cinquième zone : le village. Plus votre silo se remplit, et plus votre coefficient augmente, alors que celui de l’équipe adverse diminue.

Et Giants Software ne s’est pas arrêté là ! Plus votre coefficient est grand, plus votre convoyeur de balle est lent. Ce qui laisse du temps à l’équipe opposée pour livrer son blé et vous mettre les battons dans les roues. On complique encore les choses ? Plus votre convoyeur est lent et plus celui de votre adversaire est rapide… jusqu’à carrément tombé en panne “à cause de la surchauffe”, ça devient complètement dingue !

Bravo, vous venez d’exploser le convoyeur de la team adverse !

Lorsque votre coefficient multiplicateur est au maximum, votre opposant a son convoyeur bloqué, mais le vôtre ne rapporte plus (autrement dit, une balle est égale à 10 points…)

C’est donc un travail d’équipe qu’il faudra mettre en place pour avoir un bon coefficient et mettre des balles qui rapporte un maximum de points dans la partie haute de la grange. Au bout de 15 minutes, c’est la fin de la partie. La team avec le plus de point gagne la manche.

Quelques astuces

Le premier à mettre une balle dans la grange double les points de cette balle.
Un drone lâche à mi-temps 2 “power plays”. Le premier booste les points des balles, le second augmente la valeur du blé livré.

Mots clés

Bruno Giacobbé

Créateur de simulagri.fr (mais pas que). Joueur de Final Fantasy avant d'être joueur Farming Simulator. Je surveille de près Cattle And Crops et pleure sur le défunt Pure Farming. Je fais également un bain de boue dans Spintire MudRunner entre midi et 2.

Articles connexes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté !

Le pub finance ce site. Désactivez votre bloqueur de pub et rechargez la page. Tout devrait bien se passer ;)