Farming Simulator

10 raisons de préférer Farming Simulator 19

La version 19 est là et vous êtes nombreux à être restés sur FS 17 ou sur d’autres simulations agricoles. On pourrait vous citer 300 raisons pour basculer vers cet ultime opus, mais voici les 10 plus pertinentes.

1 – Les graphismes

Il était temps. Même si chaque version de Farming Simulator apporte quelques améliorations, la version 19 vient carrément enfoncer le clou par rapport au 17. Profondeur de champ, oclusion ambiante, bloom, révisions du système de texturing, tous les ingrédients sont là pour amener FS 19 aux côtés de gros blockbusters. Faites l’essai de revenir sur la version précédente… ça pique !

2 – Les mods

Force du jeu depuis le début, FS 19 ne déroge pas à la règle du modding. Il aura fallu un peu de temps avant de voir les premières maps arriver, surtout sur consoles, mais c’est de l’histoire ancienne. Aujourd’hui le retard se rattrape à vitesse grand V et la plupart des moddeurs ont basculé sur la nouvelle version du Giants Editor, l’outil de création de contenus pour le jeu, pour proposer scripts, véhicules, et outils. Et comme toujours, les meilleurs mods se retrouvent sur le modhub officiel, gage de qualité.

3 – John Deere

Ils étaient déjà présents via des mods sur FS 17, les voilà de manière officielle sur le 19. Les engins John Deere sont intégrés, et fidèlement reproduits. C’est aussi ça la force des partenariats entre Giants Software et les firmes de machinisme. La garantie d’avoir le matériel reproduit à l’identique, tant du côté esthétique que fonctionnel.

John Deere affiche une gamme “presque” complète.

4 – L’élevage où bon nous semble

Cela enlève un peu d’intérêt aux maps additionnelles, mais aujourd’hui il est possible de placer son élevage où bon nous semble sur les cartes. Le gameplay est facilité puisque l’on peut regrouper les différentes exploitations (bovin, porc, chevaux, etc.)

Les bâtiments sont désormais plaçables. Il suffit de les acheter en boutique.
Les bâtiments sont désormais plaçables. Il suffit de les acheter en boutique.

5 – Ravenport

On aime ou on n’aime pas. Ravenport est à mon sens la map la plus dingue du jeu. Grande, sublime, variée, vallonnée,…  aucune map précédemment crée pour la série n’était capable de coupler tous ces critères. Une chose est sûre, il en faut pour tous les goûts et Ravenport semble satisfaire la plupart des joueurs, même les plus exigeants.

La qualité des éléments de décor de cet opus est à couper le souffle.

6 – Plus besoin de map avec l’outil paysage

Et comme si ça ne suffisait pas, l’outil Paysage, débarqué avec l’update 1.2, vous donne la capacité de modeler à volonté n’importe quelle map. Cet outil est également idéal pour faire ses premiers pas en création de map puisque les déformations de terrains fonctionnent globalement à l’identique dans le Giants Editor. Bref, avec un tel outil entre les mains, on pourrait presque se demander si il y a encore un intérêt à utiliser des maps tierces.

La "boule verte" représente le curseur permettant de modifier la surface d'une map.
La “boule verte” représente le curseur permettant de modifier la surface d’une map.

7 – Un gameplay inchangé

Depuis les premiers Farming Simulator, globalement le gameplay n’a pas été révolutionné. C’est un défaut mais aussi une qualité, car la prise en main de FS 19 est immédiate pour qui a déjà joué à la version 17. On trouve rapidement nos repères, les touches restent inchangées… les cheats aussi ^^

8 – Une communauté super solide

On en revient au modding, mais pas que. Farming Simulator, c’est une communauté en béton armé, que ce soit sur les sites de modding, les youtubeurs, les pages et groupes Facebook… Bref, des millions de joueurs à portée de main pour vous aider ou tout simplement pour jouer.

9 – Le multiplayer amélioré

Le multi, c’est la seconde grande force de Farming Simulator. Au point, ce mode n’avait pas évolué depuis FS 13. D’une simplicité redoutable à mettre en oeuvre, il ouvre les portes vers de nouvelles possibilités de jeu jusqu’à 16 joueurs et vient compenser les lacunes de l’intelligence artificielle un peu trop simpliste. Pour cette dernière version, Giants Software améliore la coopération entre joueurs en ajoutant un mode “chacun sa ferme”, et ça change tout !

Chaque joueur possède sa propre ferme, son propre équipement et ses propres finances.
Chaque joueur possède sa propre ferme, son propre équipement et ses propres finances.

10 – L’e-sport

Autrefois réservé aux FPS et autres courses de voitures, l’e-sport s’ouvre, sous l’impulsion de Giants Software, à Farming Simulator et propose d’aller bien plus loin que les très fermés “Farming Simulator Championship”. La league Farming Simulator va proposer dès cette année une dizaine de tournois dans toute l’Europe. A vos claviers !

farming-league

Bruno Giacobbé

Créateur de simulagri.fr (mais pas que). Joueur de Final Fantasy avant d'être joueur Farming Simulator. Je surveille de près Cattle And Crops et pleure sur le défunt Pure Farming. Je fais également un bain de boue dans Spintire MudRunner entre midi et 2.

Articles connexes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté !

Le pub finance ce site. Désactivez votre bloqueur de pub et rechargez la page. Tout devrait bien se passer ;)