Farming Simulator

Licences constructeurs et vision à long terme : Direction Farming Simulator 21

Interview

Sujet à polémique, on peut souvent lire que “Giants paie cher” les licences d’exploitations des véhicules de Farming Simulator, ou bien, tout au contraire, que le développeur fait payer l’accès à son titre aux différents constructeurs. Comment une firme arrive-t-elle dans le jeu ? A quoi doit-on s’attendre pour l’avenir de FS ? Pourquoi ne pas poser la question à l’intéressé : Giants Software.

Comment se font les partenariats avec une marque ? Contactez-vous les constructeurs de matériels ? Est-ce que Giants Software paie pour avoir la licence ? Ou, au contraire, les firmes se bousculent-elles pour figurer dans le jeu ?

Giants Software : “Cela va dans les deux sens. Nous rencontrons souvent des marques lors du salon Agritechnica et d’autres du même type. Les nouvelles marques et les existantes. Certains nous contactent pour savoir s’ils peuvent participer au jeu, alors que pour d’autres, il nous faut les convaincre un peu. Certains constructeurs (très rares) ne connaissent pas le jeu ( comme les petites marques venues de loin) et cela nécessite un peu plus de présentations. Mais nous visons toujours un partenariat non monétaire. Les deux partenaires apportent quelque chose et cela nous convient très bien.”

Pourquoi, pour un constructeur, on dispose de certains matériels plus que d’autres. Par exemple, pour John Deere, où sont les ensileuses ?

Giants Software : “Cela dépend généralement du temps. Nous discutons avec les marques de ce dont nous avons besoin pour avoir le bon équilibre dans le jeu (on ne cherche pas seulement les groooos tracteurs par exemple) et elles nous disent également ce qu’elles aimeraient (par exemple, les dernières nouveautés). Et puis on trouve un compromis. Je dirais que d’en temps normal, on “pourrait” faire presque tout (à moins que des projets secrets ne le soient encore), mais c’est le temps qu’il nous reste pour terminer le jeu, toujours trop court, qui décide. Une machine prend beaucoup de temps pour avoir un rendu convenable, même si les constructeurs fournissent les CAD.”

Aujourd’hui presque toutes les grandes marques sont disponibles, cela n’a pas toujours été le cas…

Giants Software : “En effet, le premier Farming Simulator n’avait qu’une marque. Les licences officielles sont importantes, non seulement pour les fans, mais également pour démarcher d’autres marques. En 2011, alors que le titre n’avait encore qu’une dizaine de fabricants, une marque (Ndlr : JD ?) avait refusé de nous accorder les licences car il fallait d’abord retirer des marques concurrentes, ce que nous avons bien sûr refusé. De manière générale, Farming Simulator essaie de ne pas avoir trop d’équipements et de machines similaires d’entreprises différentes, afin d’éviter les comparaisons. Nous encourageons les joueurs à passer d’une marque à l’autre, de manière à essayer un peu de tout.”

Les tracteurs sont, en terme de nombre, bien représentés. Les véhicules secondaires, un peu moins…

Giants Software : “Nous envisageons d’élargir le jeu vers de nouveaux horizons. Des choses comme les camions, les marques de voitures, peut-être les trains et pourquoi pas les avions un jour. Nous avions cette vision il y a quelques années : réaliser un simulateur ultime, pas uniquement de production agricole, mais également de transport, avec même des navires. Cet écosystème pourrait s’enrouler autour du noyau de l’agriculture, c’est la vision à long terme.”

Source
Giants Software
Mots clés

Bruno Giacobbé

Créateur de simulagri.fr (mais pas que). Joueur de Final Fantasy avant d'être joueur Farming Simulator. Je surveille de près Cattle And Crops et pleure sur le défunt Pure Farming. Je fais également un bain de boue dans Spintire MudRunner entre midi et 2.

Articles connexes

4 commentaires

    1. ??? c’est une interview, il n’y a pas de fake news là dedans. Ce qui est inscrit est repris mot pour mot des propos de giants Software. Désolé, mais pour les fake news, ce n’est pas sur simulagri.fr qu’il faut aller 😉

Répondre à Samuel Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité