Farming Simulator

Test Farming Simulator 19 : Les véhicules, à ce niveau c’est de l’art

A chaque sortie, les joueurs n’attendent que ça. C’est devenu la marque de fabrique du titre de Giants Software. Farming Simulator 19 ne déroge pas à la règle et satisfait la demande de nombreux farmers en incluant la marque John Deere au catalogue du concessionnaire. Verdict ?

Il est impossible de parler de Farming Simulator sans parler des véhicules du jeu. Aujourd’hui, le titre édité par Focus Home Interactive est LA référence dans le milieu des simulations agricoles en ce qui concerne le machinisme. Et ce ne sont pas les milliers de mods additionnels permettant d’ajouter les plus anciennes machines comme les plus récentes qui viendra nous contredire. Cette année, le choix, judicieux, s’est porté sur la marque John Deere. Il faut dire que la communauté de joueurs la demande depuis les débuts en 2008. Mais n’était-ce finalement pas qu’un caprice ? La plupart des engins du manufacturier américain était déjà disponible en mods.

Non, car il faut bien admettre que les véhicules intégrés directement par l’équipe de développement sont mieux modélisés et fidèles aux modèles réels, Giants travaillant directement avec les firmes. Il n’y a pas que la modélisation générale, il y a aussi les intérieurs de cabine et surtout le son, et Giants Software frappe fort une fois de plus avec FS 19 ! Les moteurs d’un Deutz Fahr Serie 9 sont un modèle de réalisme que seul des ingénieurs du son sont capables de reproduire.

Vous parler de tout le matériel disponible dans le jeu est impossible car plus de 300 véhicules sont déjà présents, et Giants annonce déjà l’arrivée de 3 mods officiels par jour pour cette première semaine de lancement ! Quant aux moddeurs, ils sont déjà pour la plupart à travailler sur la conversion des véhicules de Farming Simulator 17 afin de les adapter aux spécificités du 19. (voir l’article “mods” du dossier)

Et justement, quelles spécificités ? Parlons-en. A vrai dire, FS 17 était déjà très abouti et les moddeurs s’en donnent à cœur joie en intégrant toujours plus de fonctions. Finalement seul l’aspect “plastique” des modèles faisait de l’ombre au tableau. C’est désormais de l’histoire ancienne et la révision du Giants Engine rend possible la création de textures métalliques au rendu bluffant et une transparence des optiques de phares et gyrophares qui frôle la perfection.

On parle de John Deere, mais les autres ?

D’ailleurs John Deere n’est pas si bien représenté. Le constructeur dispose d’un large panel d’engins et d’outils qui ne figurent pas (encore) dans la liste du concessionnaire de Farming Simulator 19. La très récente ensileuse Serie 9000 se fait d’ailleurs voler la vedette par la Big X 1180 de Krone, basée sur un moteur Liebherr identique. Quant aux tracteurs, les 9R sont aux abonnés absents, le 8R de 400 CV étant le plus gros modèle de la firme. Chez Fendt, c’est le 1050 Vario, tant apprécié sur le terrain, qui débarque. Voilà de bons compagnons pour vos imposants chantiers.

Au final, tout le monde y trouvera son compte, que ce soit via les matériels d’origine, le modhub officiel ou encore les multiples plateformes de téléchargement de mod.

Voici une playlist vous présentant quelques engins disponibles :

Mais alors qu’est ce qui change ?

La grosse nouveauté se situe lors de l’achat du véhicule. Plusieurs onglets sont disponibles : d’un côté les matériels “moteur”, et de l’autre les outils trainés/portés. Les tracteurs ont été séparés en 3 catégories : petit, moyen et gros. Lors de l’achat, vous pouvez désormais visualiser en temps réel votre engin et ces options à mesure que vous les modifiez (pneus, chargeur, masse, couleur, etc.). La nouvelle interface est un modèle d’ergonomie.

In-game, un changement sur la conduite sont également à noter : les roues ne reviennent plus en position centrale d’elles-même, ajoutant un degré de réalisme encore supérieur au précédant volet. Enfin, et on espère que cela va vite être corrigé, la physique des véhicules fait un grand pas en arrière par rapport à FS 17. Tout comme pour le cheval, les véhicules semblent totalement oublier les lois de la physique. La gravité n’est pas respectée, et il n’est pas rare de voir des engins de plusieurs tonnes faire un bon dans les airs lorsqu’ils percutent un trottoir.

Giants Software ne s’en cache pas. La physique est un élément très complexe à appréhender dès lors qu’on manipule des objets très lourds. Dans le jeu, il n’est pas rare de voir des ensembles de plus de 40 tonnes sur la balance. Et Farming Simulator n’est pas Spintire MudRunner et son moteur Havok, très évolué pour les comportements réalistes. Un point à améliorer donc, via les futures updates.

La suite de notre dossier FS 19

Mots clés

Bruno Giacobbé

Créateur de simulagri.fr (mais pas que). Joueur de Final Fantasy avant d'être joueur Farming Simulator. Je surveille de près Cattle And Crops et pleure sur le défunt Pure Farming. Je fais également un bain de boue dans Spintire MudRunner entre midi et 2.

Articles connexes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité