Farming Simulator

Farming Simulator 19 : On a eu le jeu entre les mains

C’est à la GamesCom 2018 que l’équipe de Giants a dévoilé son premier trailer avec des images ingame, mais également présenté une démo jouable que nous avons pu tester. Bilan.

Plein les yeux ! Nous en avons pris plein les yeux pendant ces quelques jours de salon ! Le stand de Farming Simulator 19 et son John Deere 6155M ont fait un véritable carton. Il faut dire qu’avec la nouvelle révision du Giants Engine, le jeu n’a plus rien à envier aux titres AAA qui trônaient non loin de lui.

Les graphismes, parlons-en

Contrairement à ce qu’on a pu entendre sur certaines chaînes Youtube, les images, qui ont été montrées au grand public, sont bien des images du jeu. A ce stade du développement, on peut même parler sans pincette d’images finales. La claque visuelle est due au nouvel éclairage mais aussi à l’effet de Bloom, aux textures métalliques qui ne font plus “plastique”, et à la végétation de l’environnement particulièrement abondante et détaillée. Il faut dire que la démo tournait sur une configuration musclée à base de nVidia 1080 Ti. What else. Les modélisations ont également évoluées, quoi de plus normal, et les intérieurs des cabines John Deere sont identiques à la cabine réelle, avec des textures d’une finesse exemplaire.

L’animation reste fidèle à ce que l’on pouvait voir sur Farming Simulator 17, y avait-il de toute façon quelques choses à reprocher à ce niveau là ? Pas à mon sens. En revanche l’animation des animaux et plus particulièrement des chevaux, nouveaux venus de cet opus, est absolument remarquable. Le youtubeur Marlonn (En3rgie5) a d’ailleurs fait le rapprochement avec Alexandra Ledermann dans son analyse du trailer, et il a bien fait, le jeu du même nom était destiné à un public féminin, et c’est probablement ce que cherche Giants avec cette diversification : élargir son public dans une époque où l’on parle de plus en plus d’agriculture au féminin.

Les cultures, base du jeu

Pour le moment, on ne sait pas quelles seront les grosses nouveautés autour de l’élevage. Il faut dire que c’est un peu la bête noire du jeu depuis ces débuts. L’élevage reste quelque peu basique, et le jeu s’articule toujours autant autour du machinisme et par conséquent des cultures.

Les adventices (mauvaises herbes) sont de la partie, et les sarcleuses et autres herbicides vont enfin servir à quelque chose. Pour la démo, un pulvérisateur automoteur de marque Hardi et une houe rotative Einboeck montraient leur efficacité. De mémoire Marc Schwegler, lead artist chez Giants Sofware, nous avait parlé “d’une fonctionnalité qui permettrait d’avoir un bonus si il n’y a pas de traitement des cultures et sur la manière de nourrir les vaches afin qu’elles produisent soit plus de lait, soit plus de viande, en fonction de son alimentation.” Autrement dit, si vous optez pour un désherbage mécanique, et travaillez en bio, le gain lié à votre récolte sera supérieur.

Côté récolte de céréales, outre la Fendt/Massey IDEAL, on a pu voir à l’œuvre une moissonneuse John Deere T560i d’un gabarit moins imposant. Le broyage de paille est enfin rendu de manière plus réaliste, avec un dépôt au sol bien visible. Les andains sont par contre identique à ceux de FS 17. Le passage d’engin dans les parcelles plient désormais les cultures. Les plantes se couchent puis se relèvent, mais peuvent également être détruites selon la taille de l’outil à passer dessus.

Les véhicules

Pour les machines, la liste s’allonge encore et encore. Si on retrouvera une partie de l’inventaire FS 17, le trailer a laissé entrevoir les firmes Case IH, Elmer’s, John Deere, Fendt, Bednar, Vaderstadt, Hardi, Krone, Komatsu, Fliegl, Valtra, ou encore Manitou. Le choix de Bednar est intéressant car le fabricant possède un catalogue riche d’outils de travail du sol.

La nouvelle interface de configuration du matériel lors de l'achat.
La nouvelle interface de configuration du matériel lors de l’achat.

On a enfin pu découvrir la nouvelle interface de sélection des options sur le matériel. Pour les tracteurs, le changement d’options, telle que la configuration des roues, est visible immédiatement. Au passage, Trelleborg ne sera plus la seul marque de pneumatique, Michelin faisant son apparition, à l’instar de la dernière update de Pure Farming.

Quelques questions à l’équipe de Giants

Thomas Lutz, notre reporter sans frontière.
Thomas Lutz, notre reporter sans frontière.

L’avantage d’un salon, c’est qu’il permet de rencontrer des membres de l’équipe de développement et du marketing. Alors pourquoi se priver. Thomas est allé à leur rencontre, et a filmé la démo dispo sur le stand tout en discutant avec Ken Burgess de Giants Software et Daniella Wallau, d’Astragon.

Thomas Lutz : Quand allez-vous révéler la liste officielle du parc matériel disponible dans Farming Simulator 19 ?
Kenneth :  La liste de matériel commencera à être dévoilée courant du mois de septembre de la même façon que nous avions procédé pour Farming Simulator 17.

T. L. : Il y avait un bug gênant dans FS 17 avec les balles qui bougeaient lorsqu’on recharge une partie, alors qu’elles étaient stockées bien droites. Est-ce corrigé ?
K. B. : Oui, le bug des balles a été corrigé de base dans Farming Simulator 19.

T.L. : Aura-t-on tous les types de matériel John Deere dans le jeu ? Tracteur, moissonneuse, etc.
K. B. : Ça sera une surprise à venir… mais probablement 🙂

T.L. : Peut-on voir un ouvrier au travail dans la démo ?
K. B. : Non, impossible de voir l’ouvrier à l’œuvre car la version démo ne les intègre pas.

T.L. : Pour le désherbage, si on travaille sans chimie, est ce que la récolte rapportera plus d’argent ?
K. B. : Je ne peux pas vous le dire, mais par contre si vous ne désherbez pas, le rendement sera affecté, et par conséquent vous gagnerez moins d’argent.

T.L. : La destruction des cultures sera-t-elle réglable ? Car dans la démo, les cultures se couchent mais se relèvent. Sera-t-il possible de les détruire en roulant dessus ?
K. B. : Oui ce sera possible de les détruire en roulant dessus si l’on pulvérise ou travaille sans roues étroites.

T.L. : La map Américaine se situe dans quelle région ? On voit des palmiers.
K. B. : Elle ne se situe pas dans une région spécifique, mais nous nous sommes inspirés principalement de la Californie.

T.L. : Comment voyez-vous la réponse des simulations concurrentes, notamment Pure Farming ou Cattle and Crops ?
K. B. : Pure Farming peut devenir un sérieux concurrent à l’avenir, mais pour l’instant nous n’avons pas assez de recul, le jeu polonais est trop récent, et Cattle and Crops est encore en développement. En revanche, il faut avouer qu’ils sont graphiquement bien réalisés.

Bruno Giacobbé : En France, nous connaissons tous Focus Home Interactive qui édite le jeu. Peu de joueurs connaissent Astragon. Pouvez-vous nous préciser son rôle ?
Daniella Wallau : Focus Home Interactive est notre partenaire d’édition international pour Farming Simulator 19. Nous sommes responsables de la publication et de la distribution sur le marché allemand seulement. Comme la Gamescom se déroule sur notre territoire, nous fournissons un espace pour voir la démo et mener des interviews avec les développeurs.

Merci à l’équipe de Giants Software et Astragon pour leur accueil et les réponses à nos questions.

2 vidéos intéressantes à voir :

Une présentation générale par Lars

La récolte de coton avec la Case IH 635 Module Express

Mots clés

Bruno Giacobbé

Créateur de simulagri.fr (mais pas que). Joueur de Final Fantasy avant d'être joueur Farming Simulator. Je surveille de près Cattle And Crops et pleure sur le défunt Pure Farming. Je fais également un bain de boue dans Spintire MudRunner entre midi et 2.

Articles connexes

10 commentaires

  1. bonjour j ai acheter farming stimulator 2019 pour pc je les installer et quand je veut mettre le jeu en route sa me marque
    giant engine 8.0.0 à cesser de fonctionné QUELQU UN POURRAIT M AIDER SVP

  2. Bonjour je voulais savoir si des amie non pas les même dlc pouront t’il rejoindre la partie ou cela feras comme fs17

      1. Je vous remercie d’avoir répondu à ma question sur votre avant dernier article de plus votre article m’en a appris davantage que je ne connaissais pas!!! Merci encore !!

      2. Je vous remercie d’avoir répondu à ma question sur votre avant dernier article de plus vous m’en avez appris davantage que je ne connaissais pas.je trouve sa bien votre communauté vous prenez le temps de répondre aux gens et vous prenez le temps de rechercher ,continuer comme sa et encore MERCI !!!

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité