Cattle and Crops

Les ouvriers ne comptent pas les heures dans Cattle and Crops

Ils étaient déjà présent depuis plusieurs révisions, les voilà encore plus efficaces avec la version 0.1.3.0 du jeu. Les ouvriers remettent le couvert, avec un gestionnaire de tâches sensiblement amélioré. On peut désormais leur assigner des actions à effectuer de manière beaucoup plus intuitive. Voici le cheminement en quelques captures et en vidéo.

Avant de pouvoir assigner un job à un employé, pas de miracle, il vous faut du matériel et une parcelle. Afin d’aller au plus simple, nous allons acheter ici le combiné de semis déjà utilisé dans une des missions du jeu, et une parcelle suffisamment grande pour pleinement apprécier le travail de l’ouvrier. Pour se faire rien de plus simple, le menu d’achat est déjà en place depuis bien longtemps et en quelques clics nous voilà propriétaire et endetté.

Acheter du matériel est une chose, mais lorsque vous démarrez une partie dans Cattle and Crops, vous êtes seul. Aussi il vous faut consulter l’onglet des petites annonces “Emploi” pour trouver votre bonheur et embaucher votre main d’oeuvre. Nous reviendrons plus en détails sur le système d’ouvrier mais sachez qu’il est possible, sur la fiche du personnel, de modifier les salaires, de voir les aptitudes et préférences de travail, l’humeur, ou encore de licencier. Bref c’est très complet mais loin d’être si complexe.

La fiche du salarié avant l'embauche est très complète. Joli CV :)
La fiche du salarié avant l’embauche est très complète. Joli CV 🙂

Inutile de quitter le menu, il suffit de jongler entre les onglets pour s’apercevoir que le menu des tâches est présent et simple d’usage. 5 étapes suffisent pour envoyer “Vadim” faire son dur labeur :

1/ Choisir le type d’une tâche : Est ce un travail au champ ? à l’étable ? une récolte ?

2/ Choisir l’ouvrier qui accomplira la tâche

3/ Choisir le matériel : On place le plus souvent l’outil principal (ici un tracteur) et on choisit ses outils auxiliaires et les points d’attaches.

4/ Choisir la parcelle de travail

5/ Quand effectuer la tâche : Et c’est sans doute le point fort de ce gestionnaire. Chaque tâche peut être notée au planning et être exécutée en différé. Un agenda est à la disposition du joueur pour voir, d’un coup d’œil, qui travail où et quand.

Une IA sans faille

Rappelez vous de cette vidéo où en plein ensilage, l’IA “pétait les plombs”, voir montrait une forme d’agressivité. C’était la bonne époque où Michel, ouvrier proche de la retraite, venait au boulot complètement bourré. Blague à part, l’inteligence artificiel du jeu a été grandement améliorée. Si au moment de l’ensilage, les ouvriers savaient déjà bien positionner leur tracteur lors du détourage d’un champ, aujourd’hui l’IA va plus loin, surtout lors du semis, en travaillant d’abord l’intérieur du champ avant de finir par les extérieurs (voir fin de la vidéo).

A chaque nouveau matériel, l’équipe de développement nous montre sa proximité avec le monde agricole dans la façon de travailler, et aujourd’hui, bien qu’en phase de développement, Cattle and Crops dispose de l’intelligence artificielle la plus avancée dans un jeu de simulation agricole.

Affaire à suivre !

Bruno Giacobbé

Créateur de simulagri.fr (mais pas que). Joueur de Final Fantasy avant d'être joueur Farming Simulator. Je surveille de près Cattle And Crops et pleure sur le défunt Pure Farming. Je fais également un bain de boue dans Spintire MudRunner entre midi et 2.

Articles connexes

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité