MudRunner

Un bel avenir pour Spintires MudRunner

L’événement annuel de Focus, les What’s Next, nous ont permis d’approcher Matthew Karch et Andrey Iones, deux des membres fondateurs du studio Saber Interactive, développeur de notre simulation boueuse favorite.

Et ça tombe plutôt bien car le jeu revient sous les projecteurs depuis hier avec la sortie du premier DLC gratuit “The Valley” incluant une map et de nouveaux véhicules. Nous avons voulu en savoir un peu plus sur l’esprit du studio et les développements à venir, et c’est Andrey Iones qui nous donnera réponse.

Andrey bonjour. En jouant la première fois à MudRunner, beaucoup se sont dit qu’il ne s’agissait en fait que d’un reboot d’un jeu existant. Pourquoi ne pas l’avoir plus ouvert au grand public, avec un système de mission à la Farming Simulator par exemple ?

Andrey Iones : En fait le premier Spintires n’était pas vraiment développé comme un jeu, ni même perçu comme tel auprès de la communauté et nous n’en étions pas les développeurs. Il s’agissait d’une démo technologique basé sur Havok. Nous avons acquis les droits sur le jeu dans le but de le portée sur plus de plateformes, notamment les consoles. Pour l’ouverture au grand public, nous avons fait le choix d’être une simulation “calme”, dans le sens où vous pouvez arrêter et reprendre une partie comme bon vous semble. Nous sommes à l’extrême opposé d’un jeu comme Quake. Il y a les titres bourrins et rapides… et il y a MudRunner.

spintires-mudrunner-bornes-ps4-whats-next-focus

Quels sont les développements à venir en termes de véhicules, de maps, de modes de jeu ? Y aura-t-il un cycle comme pour Farming Simulator ?

A. I. : Le premier c’est le DLC The Valley à venir [NDLR : il est dispo depuis hier]. Nous travaillons également sur des améliorations du mode multijoueur car nous pensons qu’il apporte réellement une autre dimension au jeu. Nous allons beaucoup nous investir dessus. Un version Nintendo Switch devrait également voir le jour d’ici quelques mois (3 ou 4). En ce qui concerne les DLC, 2 sont dores et déjà programmés, sans trop en dire sur le premier, il devrait sortir d’ici 3 mois, je peux vous dire que le second, qui arrivera plutôt vers août/septembre, apportera son lot de véhicules américains. Les US représentent une très grosse communauté de joueurs et Focus Home Interactive nous est d’une aide précieuse pour conclure les différents partenariats.

Nous surveillons de très prêt le workshop de Steam également. Il y a de bonnes idées et un contenu de qualité pouvant être intégré aux futurs développements du jeu. Pour le reste, côté technique, c’est Havok qui mène la dance. Aujourd’hui le moteur, appartenant à Microsoft, poursuit ses améliorations de son côté. Récemment, on a appris qu’un nouveau module de destruction physique allait voir le jour. Il y a de fortes chances pour qu’on l’intégre et qu’on ouvre la porte à de nouvelles fonctionnalités dans Spintires MudRunner.

Avez-vous déjà conduit un KrAZ-255 🙂 ?

A. I. : Ha ha, non pas personnellement. Mais peut être certains collègues du studio de Kiev ou de St-Pertersburg car Saber Interactive est divisé en 4 entités, une à Madrid, une en Ukraine, une en Russie, et nous de New York.

Merci Andrey pour ces précieuses informations sur le devenir de Spintires MudRunner. A l’année prochaine on l’espère.

Bruno Giacobbé

Créateur de simulagri.fr (mais pas que). Joueur de Final Fantasy avant d'être joueur Farming Simulator. Je surveille de près Cattle And Crops et pleure sur le défunt Pure Farming. Je fais également un bain de boue dans Spintire MudRunner entre midi et 2.

Articles connexes

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité