Pure Farming

Exclue ! Szymon Wawruch répond à nos questions sur Pure Farming 2018

Avec une sortie annoncée pour mars 2018, Pure Farming 2018 est un jeu qui commence à faire parler de lui, notamment pour ses graphismes de haut vol que nous avons pu découvrir via une première démo du jeu. Cependant, les attentes ne s’arrêtent pas à ça et nombreux joueurs voudraient en savoir plus sur le gameplay. Il est temps de faire le point à 6 mois de la sortie du titre.  Interview de Szymon Wawruch, Level Designer du studio IceFlames en charge du développement

Pouvez vous présenter l’équipe de développement en quelques mots ? Combien de personnes travaillent sur le projet ?

Szymon Wawruch, Level Designer
Szymon Wawruch, Level Designer

Szymon Wawruch : IceFlames est un nouveau studio créé par une équipe très expérimentée de développeurs de jeux qui ont une longue expérience de travail sur des jeux de simulation. Pure Farming 2018 sera le premier titre sous le drapeau IceFlames. L’équipe de base se compose d’environ 20 personnes, mais près de 40 personnes travaillent sur le jeu. Ce nombre ne cesse de changer pour refléter nos besoins, et nous croyons que la qualité du jeu va s’en ressentir.

Vous vous doutez que les joueurs chercheront à comparer Pure Farming 2018 au pilier de la simulation agricole, Farming Simulator. Aussi pouvez-vous nous parler des points comparables et de ce que vous pensez avoir améliorer par rapport au jeu concurrent ?

S. W. : Pure Farming 2018 a des régions uniques et jamais vues auparavant avec leurs cultures uniques et leurs machines spécifiques aux cultures. Le jeu comporte également de nombreuses autres activités telles que l’énergie verte, la surveillance de la croissance des cultures via drone agricole, la gestion des affaires agricoles avec l’utilisation d’une tablette, et beaucoup plus. Une autre caractéristique qui nous distingue est trois modes de jeu très différents : l’agriculture libre, les défis de l’agriculture, et ma première ferme.

En ce qui concerne le titre des Giants, il s’agit sans aucun doute d’un acteur majeur sur la scène des simulations agricoles, et ce depuis des années. Nous en sommes conscients, et même s’il y aura certainement des similitudes, car il serait difficile de les éviter, nous avons l’impression d’avoir réussi à créer un jeu qui se démarque.

Pas mal de détails sur cet ensileuse Gomselmash FS 8060.
Pas mal de détails sur cet ensileuse Gomselmash FS 8060.

Pouvez-vous nous dire quelles grandes marques seront présentes dans Pure Farming ?

S. W. : Nous avons quelques grandes marques du monde entier, y compris Zetor, Landini, McCormick, Grégoire, Great Plains, ainsi que DAF, Mitsubishi et bien d’autres. Nous avons des machines uniques et inédites comme la machine à café Skybury ou le tracteur Agromash Ruslan. De plus, les joueurs qui pré-commanderont le jeu dans certains points de vente pourront également profiter des machines Lindner, Gomselmash et JCB.

Nous ajoutons constamment de nouvelles machines et travaillons sur l’obtention de nouvelles licences pour atteindre un bon niveau de variété. Visitez purefarminggame.com, nous mettons à jour les informations concernant les marques disponibles régulièrement.

Nous avons découvert le système de mission, sera-t-il toujours présent ou est ce que le joueur aura une totale liberté d’action ?

S. W. : Pour plaire à un large éventail de joueurs, Pure Farming 2018 propose trois modes différents : Free Farming – un bac à sable pour les joueurs plus hardcore avec des missions parfaitement intégrées, Farming Challenges – un mode qui met au défi les joueurs avec des tâches spécifiques à accomplir, et My First Farm – un mode de campagne basé sur les quêtes qui, selon nous, introduira plus de joueurs dans le monde de la simulation agricole.

Même si les joueurs actuels sont le plus souvent passionnés de machinisme, il y a une demande de plus en plus croissante pour améliorer l’élevage d’animaux dans les simulations agricoles. Pouvez-vous nous parler de l’élevage dans Pure Farming ? Quels animaux seront présents ? Quelles seront les possibilités en terme de gestion du bétail ?

S. W. : Pure Farming aura un large éventail d’animaux différents comprenant les vaches, les porcs, les lapins, les poulets et les moutons (disponible dans la carte DLC Allemagne). Les animaux grandissent et se salissent, ce qui ajoute au niveau de réalisme.

La complexité des soins apportés aux animaux varie en fonction de l’espèce. Nous présentons aux joueurs un système de stade de vie jamais vu auparavant pour chaque espèce, ce qui aura une influence sur leur prix, leur productivité, etc.

Pure Farming sera-t-il modulaire ? Si oui, qui pourra créer des mods ?

S. W. : C’est quelque chose dont nous discutons souvent en interne. Nous sommes bien conscients de l’importance des mods pour la communauté, mais en même temps nous nous concentrons sur le lancement du jeu à temps avec toutes les fonctionnalités parfaitement finalisées. Nous reviendrons sur ce sujet à une date ultérieure, après la sortie.

Nous n’avons pas pu voir d’intelligence artificielle nous aider dans notre travail (ouvrier). Sera-t-il possible de déléguer des actions ?

S. W. :  Oui, un système d’IA sera présent dans le jeu. Puisque notre jeu implique l’agriculture mondiale sur différents continents, sur de multiples champs de différentes tailles, ainsi que des vergers et des serres, cette fonctionnalité permettra au joueur d’opérer sur plusieurs champs simultanément. Embaucher des travailleurs ajoute également de l’authenticité au jeu, puisque c’est exactement la façon dont les agriculteurs opèrent dans la vraie vie.

Parlons multijoueur. Le jeu permettra-t-il de jouer à plusieurs ? Jusqu’à combien ? Les parties pourront être hébergées par les joueurs ?

S. W. : Nous ne pouvons pas encore communiquer sur le sujet. Nous aurons plus de nouvelles au fur et à mesure que le développement progressera.

Merci Szymon Wawruch, et à l’équipe d’Iceflames pour nous avoir accorder cet interview.
Venez poser vos questions directement sur le forum, rubrique Pure Farming et rejoignez notre groupe Facebook Simulagri.

Bruno Giacobbé

Créateur de simulagri.fr (mais pas que). Joueur de Final Fantasy avant d'être joueur Farming Simulator. Je surveille de près Cattle And Crops et Pure Farming, et fais un bain de boue dans Spintire MudRunner entre midi et 2.

Articles connexes

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté !

Le pub finance ce site. Désactivez votre bloqueur de pub et rechargez la page. Tout devrait bien se passer ;)