Farming Simulator

Farming Simulator 17 / 2017 : L’élevage, le complément des cultures

Lorsque vous commencez votre partie de Farming Simulator 17, une vingtaine de poules pondeuses composent votre ferme. Mais vaches, cochons et moutons sont aussi de la partie.

L’élevage de poules plein air ne demande rien, ni nourriture, ni eau… Elles se débrouillent, elles sont comme ça les poules dans Farming. Leurs œufs, à ramasser à la main, vous apporteront vos premiers euros. Mais, mise à part pour le fun, ou pour occuper les enfants à faire la chasse aux œufs, mieux vaut ne pas s’attarder sur cette production.

Ce n'est pas encore Pâques mais vous pouvez faire la chasse aux œufs. Les poules pondent partout.
Ce n’est pas encore Pâques mais vous pouvez faire la chasse aux œufs. Les poules pondent partout.

Les animaux sont complémentaires aux cultures, il est difficile d’élever ses bêtes sans s’occuper de ses terres car il vous faudrait acheter l’intégralité de l’aliment, alors qu’il est à portée de main… enfin de tracteur.

Le négociant en bétail

Pour gérer le cheptel, une seule adresse, le négociant en bétail du coin. Il suffit de s’y rendre avec une bétaillère pour acheter (ou vendre) vaches, cochons ou moutons. Si vous n’avez pas le matériel nécessaire, le revendeur peut vous livrer, d’ailleurs il est plus intéressant de se faire déposer les animaux que d’investir dans une bétaillère qui reste sous hangar la majorité du temps.

Le bien-être animal fait son apparition. Aussi pour avoir des animaux qui se reproduisent, il est nécessaire de respecter le cycle « nourriture, boisson, litière propre ». Et quand on parle de nourriture, sachez que le jeu offre de nombreuses possibilités sur les mélanges de ration. Bien entendu vous êtes guidé lorsque, par exemple, vous remplissez votre mélangeuse. Une série de 3 jauges « foin, ensilage, paille » apparait et vous donne les fourchettes à respecter pour nourrir vos vaches.

Si tout est respecté, les vaches produisent un max de lait.

Les cochons, eux, mangent tout, ou presque. Il suffit de déverser dans l’auge tout ce qui traine dans vos silos : maïs, blé, orge, colza, tournesol, soja, pommes de terre, betteraves. Il existe aussi, à l’achat, un mix spécial porc.

Les moutons sont sûrement les plus simples à élever. Ils produisent leur laine en échange d’herbe et de foin.

Lisier et fumier

Mais l’intérêt de l’élevage, c’est aussi, et surtout, de pouvoir sortir les épandeurs et tonnes à lisier du hangar. Pour obtenir un bon fumier, il suffit simplement de pailler régulièrement l’étable. Le tas de fertilisant organique grimpe tout seul. La fosse à lisier, elle, se remplit dès lors que vous avez des animaux (bien nourris évidemment).

Pas d'animaux, pas de lisier. Pas de lisier, obligé de passer par la chimie.
Pas d’animaux, pas de lisier. Pas de lisier, obligé de passer par la chimie.

Il ne reste plus qu’à épandre tout ça pour voir, sur la carte, les zones fertilisées et prêtes à accueillir les cultures.

Bruno Giacobbé

Créateur de simulagri.fr (mais pas que). Joueur de Final Fantasy avant d'être joueur Farming Simulator. Je surveille de près Cattle And Crops et pleure sur le défunt Pure Farming. Je fais également un bain de boue dans Spintire MudRunner entre midi et 2.

Articles connexes

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté !

Le pub finance ce site. Désactivez votre bloqueur de pub et rechargez la page. Tout devrait bien se passer ;)